Livraison OFFERTE dès 50€ d'achat*
Expédition sous 24h ouvrées

Interview de Laurent Cano, créateur de la marque CANIHUNT

Réalisée par la revue nationale de chasse pour la parution du mois d’octobre 2022

Pouvez-vous nous présenter la marque CaniHunt ? Pourquoi avez-vous décidé de créer cette marque ?

La marque CANIHUNT a été créé en 2014. Afin de donner suite à une restructuration interne de marque de notre société CANO CONCEPT. Elle commercialise et crée des articles pour chiens depuis 2003.

La marque CANIHUNT est la seule marque en Europe spécialisée uniquement dans les accessoires pour chiens de chasse. Elle met à disposition de ses distributeurs, revendeurs et consommateurs un site web technique. Il faut donner le maximum d’éléments aidant au choix et à l’achat des articles de notre marque.

Créé en 2003, la société CANO CONCEPT a créé et distribué ses articles canins sous son propre nom. C’est grâce à l’expérience acquise du monde de l’élevage, et du dressage canin de chiens courant que Laurent CANO a accumulé pendant près de 10 ans.

C’est en 2014 que nous avons fabriqués des gilets de protection pour chiens pour d’autres marques. C’est ainsi que nous avons créé CANIHUNT, qui depuis 2018 est devenu notre unique marque d’accessoires pour chiens de chasse. Les distributeurs nationaux distribuent la marque dans quasiment tous les pays d’Europe.

M. et Mme CANO dirige la société CANO CONCEPT. Il y a aussi 10 autres collaborateurs affectés à la logistique, la communication et la distribution.

Avez-vous des anecdotes au sujet de la marque ?

C’est également en 2014 que la société CANO CONCEPT à opté pour un élargissement de son univers de distribution. Mais toujours dans le domaine canin.

La Marque I-DOG spécialisée dans le domaine du CANICROSS a également vue le jour en même temps que CANIHUNT.

Comment concevez-vous les nouveautés ?

L’intégralité des articles est créée en interne. Grâce à une connaissance accrue du terrain et de la pratique de la chasse, aussi bien par moi-même que par les ambassadeurs sélectionnés pour effectuer des tests et remonter les informations suite à ceux-ci.

Créer des nouveautés demande également une vision futuriste. Il faut intégrer les habitudes que l’être humain utilise au quotidien dans la relation avec leurs chiens.

Qui sont les ambassadeurs de la marque, quels sont leurs rôles, sur quels critères devient-on ambassadeur ?

Nous sélectionnons les ambassadeurs ou testeurs grâce à un suivi scrupuleusement précis de notre service communication qui les gère au quotidien.

Ce sont avant tout des passionnés de la marque CANIHUNT qui s’implique avec la marque dans sa représentation visuelle et dans ses phases de test et création.

Quels sont vos atouts ?

Depuis toujours, les gilets de protection CANIHUNT fabriqués par CANO CONCEPT utilisent des matières premières de premier choix. Ils sont fabriqués en Europe.

Grâce à notre expérience, nous réalisons de nombreux tests de matières premières en laboratoire et sur le terrain. C’est grâce à ces deux facteurs primordiaux que les sélections des tissus et autres composants des gilets de protection peuvent être effectuées avec toujours la qualité premium en facteur prioritaire.

Pour vous en quoi consiste la chasse de demain ? Quelles évolutions avez-vous pu constater depuis la dernière décennie ?

Je crée et fabrique des gilets de protection pour chiens de chasse depuis bientôt 20 ans. L’évolution de la chasse en France et en Europe ne cesse de mettre en évidence que nos auxiliaires de chasse que sont nos chiens doivent également s’adapter à ces évolutions.

Il y a de moins en moins de chasseurs, mais ils chassent différemment avec moins de chiens. En effet, entretenir une meute de chiens coûte de plus en plus cher. En contrepartie, la qualité de vie des chiens de chasse, notamment les chiens courants, a, elle aussi évoluée qualitativement.

Les chasseurs chassent avec moins de chiens mais les préservent plus en les équipant. Par exemple, avec des colliers de repérage GPS ou gilets de protection qui n’existaient pas, il y a encore que 30 ans.

Grâce à ces différents articles qui ont évolué très rapidement et ont été adoptés par les chasseurs, les chiens de chasse peuvent être récupérés beaucoup plus tôt qu’avant grâce aux colliers de repérage et en bonne santé grâce aux gilets de protection.

Beaucoup d’organismes comme les vétérinaires préconisent l’utilisation des gilets de protection

Bien entendu, les gilets de protection que propose ma marque CANIHUNT ne peuvent pas garantir une protection maximum. Ni certifier que le chien n’aura aucune blessure. Pour certifier un tel engagement, il faudrait les équiper d’un gilet avec recouvrement intégral très épais. De ce fait, certes les chiens ne se feraient pas blesser, mais ils ne chasseraient pas du tout non plus.

J’ai toujours privilégié le fait que le chien doit pouvoir chasser le plus aisément possible à l’aide d’un gilet de protection CANIHUNT, au fait de la protection maximale qui va réduire considérablement sa faculté à se déplacer.

C’est pour cela que j’ai créé plusieurs gammes de gilets de protection . Elles sont, en fonction de leurs caractéristiques techniques, plus adaptées à certains type et morphologie de chiens. Ou alors, adaptées aux possibilités financières de chacun, tout en préservant une qualité optimum.

Que diriez-vous à un chasseur sceptique sur l’utilisation d’un gilet de protection ?

Qu’un chasseur n’ayant jamais utilisé de gilet de protection sur son chien de chasse soit sceptique, est une réaction tout à fait légitime. En effet, un chien n’a pas besoin de vêtements pour chasser. D’autant plus qu’équiper son chien d’un gilet de protection n’est pas obligatoire et propre à la décision de chacun.

Se poser des questions comme : le chien va-t-il avoir chaud ? Le gilet va-t-il ralentir l’allure du chien ? le chien va-t-il se noyer avec ? Le chien prend confiance et devient plus agressif ? etc…est tout à fait normal. Mais la décennie entre 2000 et 2010 pour laquelle j’ai œuvré à répondre à toutes ces interrogations et justifier mes réponses, est désormais validé par l’expérience. Et malgré certains inconvénients du gilet, car il y a forcément quelques inconvénients, le ratio avantage/inconvénient est largement du côté des avantages.

Cependant, l’histoire, grâce à des peintures datant de plusieurs siècles auparavant, nous ramène au fait que déjà à ces époques lointaines, les chasseurs équipaient leurs chiens d’épaisses tenues en cuir pour les protéger des coups de butoir des sangliers. C’est grâce à l’évolution des matières techniques qu’on a remplacé ces épaisses cuirasses par des gilets qui de nos jours peuvent, à la fois garder suffisamment d’aisance au chien pour pouvoir chasser sans difficultés, mais aussi le protéger pour éviter les blessures graves.

Promettre commercialement que le chien équipé d’un gilet de protection ne se fera jamais blesser est une erreur. Mais les statistiques menées depuis de longues années démontrent que le nombre de blessures a considérablement diminuées. Les chiens équipés ont une espérance de vie bien supérieure.

Donc pour résumer, le scepticisme de l’utilisation de gilet de protection de chiens de chasse est légitime. Mais l’histoire et les deux dernières décennies, où les ventes de ces gilets de protection ont décuplées de façon considérable, démontrent que son utilisation est très efficace et positive.

Quel est votre souvenir de chasse le plus mémorable ?

Je vais vous décevoir, mais mes meilleurs souvenirs de chasse ne sont pas dus à un tableau de chasse final. Mais plutôt aux actions de chasse réalisées par mes chiens à l’époque.

Deux souvenirs me viennent à l’esprit. Le premier étant ma première participation à un brevet de chasse situé dans le Var en 2003. J’y ai réalisé mon premier lâcher de mes 9 porcelaines en compétition dont mon chien Umiac équipé de son tout premier gilet de protection. Le souvenir que j’ai de cette action, n’est pas le résultat. Mais le fait qu’au moment du découpler de mes chiens, un grand nombre des personnes présentes sur le lieu ont estimé le fait d’équiper un chien d’un gilet comme ridicule et risible. Il est vrai qu’en 2003, très peu de chasseurs utilisaient les gilets de protection. Et encore moins en brevet de chasse .

Presque 20 ans après, le nombre de gilets de protection utilisés à la chasse et même en brevet de chasse démontre que j’avais bien fait d’être ridicule pour certain à cette époque, mais peut être visionnaire pour d’autres maintenant….

Le second est un clin d’œil à mon ami avec qui j’ai chassé durant de longues années. Lors d’un dimanche matin, à la suite d’un samedi qui avait déjà bien fatigué nos chiens respectifs, nous décidions de lâcher ensemble sur un pied de la nuit sous une falaise qui dominait la vallée de l’Ouvèze.

L’avantage d’avoir été fatigué la veille par de belles menées, tous nos chiens (une quinzaine de mémoire) ont effectué un très beau rapproché et ont levé un sanglier solitaire.

Les plus beaux souvenirs pour des passionnés comme mon ami et moi-même sont les résonances de la musique qu’engendre une quinzaine de porcelaines et griffon bleu, qui était nos races respectives. Mais que n’importe quelles autres races peuvent également vous donner des frissons.

Les techniques de chasse aux sangliers, réalisées par des chiens courants ou des chiens d’arrêts, sont toutes qualitatives et respectées. Ce sont ces raisons qui me rendent admiratif envers ces chiens capables de prouesses pour chasser le sanglier. Je suis convaincu que ces chiens méritent d’être protégés par des gilets de protection. Dans les limites d’acceptabilité du chien et de possibilité du maître.

GAME ALP

Cloches

Cloches pour chien de chasse disponibles en plusieurs tailles

Suivez nous

Panier d’achat

0
image/svg+xml

No products in the cart.

Continuer vos achats
What Our Clients Say
113 avis